AccueilVeille documentaire

La consultation de la bibliothèque est possible par une double entrée : un classement par thématique et  un classement par type de document. Chaque document se retrouve quelque soit l'entrée choisie.


LETTRE D'INFORMATION n°2 - Avril 2018

La lettre d'information n°2 d'ESPT est disponible.

Pour la consulter, cliquer ici.

En une: L'Assemblée Générale d'ESPT, le 1er juin prochain à Paris

Retour sur...

Actualités - Événements à venir, Formation, Appel à communication

--> ESPT organisera à la fin de l’année 2018 sa 20ème Journée nationale d’étude, autour de la    problématique : « Santé et vieillissement : quel rôle pour les villes ? ». Nous invitons les villes adhérentes et partenaires à nous adresser dès aujourd’hui leurs propositions de communication.

A lire, à voir, à écouter

ESPT sur les réseaux sociaux

Publication de l’IRDES - Question d’économie de la santé n°223, mars 2017 - Assurance maladie et complémentaires santé : comment contribuent-elles à la solidarité entre hauts et bas revenus ?

Les auteurs proposent une analyse du système français d’assurance maladie, fondé sur une mixité entre assurance maladie obligatoire dont le financement est progressif, assurance maladie complémentaire et restes à charge, par le prisme de la solidarité entre classe de revenus, des limites de celle-ci et des inégalités sociales de santé.

Auteurs : Florence Jusot (Université Paris-Dauphine, PSL Research University, Leda-Legos et Irdes), Renaud Legal (Drees), Alexis Louvel (Drees), Catherine Pollak (Drees et Université Paris Dauphine, Leda-Legos), Amir Shmueli (The Hebrew University-Hadassah School of Public Health)

Organisation du document :

  •             Analyser la performance du système d’assurance maladie au regard de principes d’équité
  •           La solidarité du système d’assurance maladie français tient surtout à son financement 
  • Des barrières à l’accès à certains soins limitent la solidarité  
  •            L’assurance obligatoire génère la quasi-totalité de la solidarité entre hauts et bas revenus
  •        L’assurance maladie complémentaire contribue très faiblement à la solidarité entre classes de revenus
  •        Des restes à charge plus élevés chez les plus aisés mais pesant davantage sur les revenus des ménages modestes

Lien vers le document :  http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/225-assurance-maladie-et-complementaires-sante.pdf

 

A LIRE: Plan Prévention de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Le Comité interministériel pour la santé réuni autour du Premier Ministre, Édouard PHILIPPE, et de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès BUZYN, a présenté son Plan de prévention promotion de la santé qui constitue le premier axe de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022. Il comprend 25 « mesures phares », organisées autour de quatre périodes de vie :

- une grossesse en pleine santé et les 1000 premiers jours ;

- la santé des enfants et des jeunes ;

- la santé des adultes de 25 à 65 ans : vivre en bonne santé ;

- bien vieillir et prévenir la perte d’autonomie.

Pour consulter le dossier de presse du 26 mars 2018 :

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2018/03/dossier_de_presse_-_priorite_prevention_rester_en_bonne_sante_tout_au_long_de_sa_vie.pdf

 

23 mars 2017 - Rapport au Premier Ministre "Arrêtons de les mettre dans des cases ! Pour un choc de simplification en faveur de la jeunesse"

Le 2 mai 2016, à l’issue des concertations avec les organisations de jeunesse, le Premier ministre confiait à Mme Célia Verot, conseillère d’Etat et M. Antoine Dulin, vice-président du Conseil économique, social et environnemental, une mission sur les simplifications des politiques de jeunesse, afin d’identifier les complexités et les solutions de simplification associées aux différentes étapes de la vie des 16-30 ans.

Les rapporteurs ont rencontré, en plus des administrations concernées, un grand nombre d’opérateurs des collectivités territoriales, d’autorités indépendantes, d’acteurs associatifs, de personnalités qualifiées et ont reçu des contributions écrites de la plupart des acteurs des politiques de jeunesse.

Quatre objectifs ont été identifiés :

  • simplifier les démarches et mieux accompagner les jeunes qui en ont besoin
  • ne plus penser la jeunesse à travers les âges et les statuts mais l’envisager comme un parcours vers l’autonomie et l’insertion sociale et professionnelle, qu’il convient à la fois de fluidifier et sécuriser
  • agir dans un cadre institutionnel renouvelé, grâce à une coordination accrue au niveau territorial
  • l’accès à l’autonomie des jeunes sortants de la protection de l’enfance et de la protection judiciaire de la jeunesse

Vous trouverez le rapport sur le lien suivant: http://www.gouvernement.fr/partage/9081-arretons-de-les-mettre-dans-des-cases-pour-un-choc-de-simplification-en-faveur-de-la-jeunesse

 

Page 1 sur 40

Calendrier

Juillet 2018
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Recevoir nos informations

Aller en haut