AccueilVeille documentaireBibliothèque par thématique

A LIRE: Plan Prévention de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022

Le Comité interministériel pour la santé réuni autour du Premier Ministre, Édouard PHILIPPE, et de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès BUZYN, a présenté son Plan de prévention promotion de la santé qui constitue le premier axe de la Stratégie Nationale de Santé 2018-2022. Il comprend 25 « mesures phares », organisées autour de quatre périodes de vie :

- une grossesse en pleine santé et les 1000 premiers jours ;

- la santé des enfants et des jeunes ;

- la santé des adultes de 25 à 65 ans : vivre en bonne santé ;

- bien vieillir et prévenir la perte d’autonomie.

Pour consulter le dossier de presse du 26 mars 2018 :

http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2018/03/dossier_de_presse_-_priorite_prevention_rester_en_bonne_sante_tout_au_long_de_sa_vie.pdf

 

Publication de l’IRDES - Question d’économie de la santé n°223, mars 2017 - Assurance maladie et complémentaires santé : comment contribuent-elles à la solidarité entre hauts et bas revenus ?

Les auteurs proposent une analyse du système français d’assurance maladie, fondé sur une mixité entre assurance maladie obligatoire dont le financement est progressif, assurance maladie complémentaire et restes à charge, par le prisme de la solidarité entre classe de revenus, des limites de celle-ci et des inégalités sociales de santé.

Auteurs : Florence Jusot (Université Paris-Dauphine, PSL Research University, Leda-Legos et Irdes), Renaud Legal (Drees), Alexis Louvel (Drees), Catherine Pollak (Drees et Université Paris Dauphine, Leda-Legos), Amir Shmueli (The Hebrew University-Hadassah School of Public Health)

Organisation du document :

  •             Analyser la performance du système d’assurance maladie au regard de principes d’équité
  •           La solidarité du système d’assurance maladie français tient surtout à son financement 
  • Des barrières à l’accès à certains soins limitent la solidarité  
  •            L’assurance obligatoire génère la quasi-totalité de la solidarité entre hauts et bas revenus
  •        L’assurance maladie complémentaire contribue très faiblement à la solidarité entre classes de revenus
  •        Des restes à charge plus élevés chez les plus aisés mais pesant davantage sur les revenus des ménages modestes

Lien vers le document :  http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/225-assurance-maladie-et-complementaires-sante.pdf

 

Calendrier

Novembre 2018
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Recevoir nos informations

Aller en haut